Comme en poésie n°6

Jean Pierre Lesieur

www.comme-en-poesie.fr.st


 

Accueil

La revue

L'association

Jean Pierre Lesieur

Les numéros disponibles

S'abonner

Comme une lettre à la poste

Anthodétail

Le poème de la semaine

Autres ouvrages & revues

Contact

Le Pilon

 

Au sommaire du numéro 6 :

Page 1 : Le terrain de tes reins... édito.
Page 2 : Victoire FLASSIGNY.
Page 3 & 4: Jean Pierre GEORGES : (bribes de) car né.
Page 5 & 6 & 7 : Jean Claude MARTIN.
Page 8 & 9 : Yves ARTUFEL.
Page 10 &11 : Romain FUSTIER.
Page 12 &13 Andrée SERVIN.
Pages 14 &15 : Bernard SCHÜRCH.
Pages 16 &17 : Harald GRILL.
Page 18 : Jean BRINSTER.
Pages 19 & 20 : Esther MOÏSA.
Page 21 : Catherine MAFARAUD.
Page 22 & 23 :  Claude VERCEY/Comme en fabulie
Pages 24 & 25 :ALBARÈDE  : Faux plat
Page 26 : Jean L'ANSELME
Page 27 : Jean Paul GAVARD-PERRET /Le pardon
Page 28 & 29 : Jean Pierre LESIEUR : DÉRISOIRE /Journal
Page 30 : Comme dans les livres
Page 31 & 32 : comme dans les revues
Page 33 : comme la poésie à l'école
Page 34 : réponse du prince PARFAIT à la princesse SAUDADE
Page 35 & 36 : comme la poésie dans les livres / Jean CHATARD.
Page 37 : Comme en correspondance
Page 38 : Comme les petites annonces
Page 39 : Pot au feu
Page 40 : Comme sur internet

Extrait du numéro 6:


COMME LES PETITES ANNONCES

Génomez-vous bien. Dans un soucis de service nous vous proposons de choisir le poète dans lequel vous désirez vous réincarnez et dont vous pourrez conserver des morceaux dans votre chambre froide. Catalogue contre 18 timbres à : génome qu'il vous faut comme poète 18 chaussée d'Antin.

Une grande idée : prenez vos désirs pour des réalités. C'est possible tout de suite. Sur un simple coup de fil nous envoyons directement chez vous un sosie de poète célèbre et il vous fait voir la chose. Si, non satisfait, remboursé sur le champ. (prix étudiés pour un sosie de sexe féminin)

Sortir, s'amuser, rigoler, c'est possible. Nous vous offrons nos séminaires du rire : tables rondes, colloque à deux, hexagone à quatre coins, partenaire de pelote, poètrieur, poètomane sur coussin d'air, rencontres poétiques, et le tout dans la plus parfaite bonne humeur. N'hésitez plus nous nous rendons en province. 

N'avez-vous jamais pensé en écoutant un poète : il est gonflant! Ne vous lamentez plus, nous avons le remède : la pompe à détecter les emphases. C'est un petit appareil qui se glisse sous votre aisselle et qui émet un son aigu dès qu'il perçoit une redondance redondante. Dégonflés s'abstenir...y a des risques. La dégonflette, primée au concours des jeux floraux de VENDÔME.

Nous avons également en magasin et en stock : la machine à désenfler les têtes qui ne cessent pas d'enfler. Stoppe nette l'enflure qui démarre. Réconfort immédiat, entourage satisfait... de nombreux témoignages de proches.

Cherche pour rapports professionnels uniquement, femme 90, 40, 88, qui pourrait ajouter suffisamment de numéros pour faire un numéro de portable que je me ferai un plaisir d'appeler pour sortie éventuelle et plus si affinités dans le travail des mots et des chiffres.

Qu'à bien pu devenir O. la jolie petite chatte, rousse maintenant, de l'Est parisien, qui ne miaule plus quand je l'appelle. S'est-elle fait casser les reins par un vilain clébard ou a-t-elle suivi un matou de gouttière qui passait par là et ne la rend pas heureuse, j'en suis sûr. Ne me laissez pas dans l'angoisse. Téléphonez à la revue. Je dépéris à vue d'oeil. MIAOU! MIAOU!